Rechercher dans :

 

um-activites-ul

um-archives


Archives : activités 2002-2003

La généalogie de l'Occident, lieu de l'exercice des sciences religieuses et de la théologie aujourd'hui

Conférence organisée par le CÉRUM et la Faculté de théologie le 18 septembre 2002.
Invité : Pierre Gisel, professeur à l'Université de Lausanne (Suisse).

Pierre Gisel enseigne la théologie fondamentale à l'Université de Lausanne, dans la tradition réformée. Parmi ses cours : Le christianisme : son histoire et ses problèmes; Introduction à la théologie; Le Dieu trinitaire entre monothéisme et polythéisme; La question de Dieu aujourd'hui. Il est, entre autres, directeur de la collection « Lieux théologiques » (Labor et Fides); secrétaire d'édition des Oeuvres de Ernst Troeltsch (Paris); membre du Conseil académique de l'Académie internationale des sciences religieuses (Bruxelles).

La question du temps chez Heidegger après Être et temps

Conférence le 23 septembre 2002.
Invitée : Françoise Dastur, Université de Nice - Sophia Antipolis.

Professeur de philosophie à l'Université de Nice, Françoise Dastur est l'une des plus illustres représentantes de la phénoménologie française contemporaine. Elle a publié de nombreux ouvrages sur Hölderlin, Husserl et Heidegger, dont : Heidegger et la question du temps (PUF 1990), Hölderlin, tragédie et modernité (Encre Marine, 1992), Dire le temps. Esquisse d'une chronologie phénoménologique (Encre Marine, 1994), La mort. Essai sur la finitude (Hatier, 1994), Husserl. Des mathématiques à l'histoire (PUF, 1995), Hölderlin, le retournement natal (Encre Marine 1997).

Modes de représentation du chamanisme

Conférence organisée par le CÉRUM et la Faculté de musique le 9 octobre 2001.
Invitée : Roberte Hamayon, anthropologue de l'École pratique des Hautes Études et de l'Université de Paris. Elle est spécialiste du chamanisme en Mongolie et en Sibérie méridionale.

Anthropologue et linguiste de formation, Roberte Hamayon a effectué une série de missions en Mongolie et en Bouriatie (Sibérie méridionale) depuis 1967. Après des travaux en ethnologie et en linguistique, elle s'est plus spécifiquement intéressée au chamanisme et a publié notamment sur ce thème: La chasse à l'âme. Esquisse d'une théorie du chamanisme sibérien. Nanterre, Société d'ethnologie, 1990, 880 pages (thèse d'Etat). Taiga, terre de chamanes. Paris, Imprimerie nationale, 1997, 216p. Elle a coordonné, introduit ou préfacé une série d'ouvrages collectifs dont : les Voyages chamaniques (1977 et 1982) et organisé la 4e conférence internationale de l'International Society for Shamanic Research à Chantilly en 1997, dont sont sortis deux volumes : La politique des esprits. Chamanismes et religions universalistes. D. Aigle, B. Brac de la Perrière et J.-P. Chaumeil éds. Société d'ethnologie, 2000. (Avant-propos par R. Hamayon). 443 p. The Concept of Shamanism: Uses and Abuses, ed. by H.-P. Francfort & R. Hamayon. Budapest, Akadémiai Kiado, 2001, 408 p. Elle a aussi fondé le Centre d'études mongoles et sibériennes et la revue Études mongoles et sibériennes (32 volumes parus).

Biocultural Evolution in the 21st Century :
The Evolutionary Role of Religion

Conférence organisée par le CÉRUM dans le cadre des activités du projet Templeton le 7 novembre 2002.
Invité : William Grassie, Ph.D.

William Grassie is founder and executive director, Metanexus Institute on Religion and Science. He has taught at Temple University, Swarthmore College, and the University of Pennsylvania. Few publications: "Hermeneutics in Science and Religion": Encyclopedia of Religion and Science; "Human Creativity in an Evolutionary Context", Metanexus, August 2000; "Wired for the Future: Kevin Kelly's Techno-Utopia", Terra Nova: Nature & Culture, 2:4, Fall 1997; "Postmodernism: What One Needs to Know," Zygon: Journal of Religion and Science, March 1997. Jardin Botanique de Montréal, Institut de recherche en Biologie végétale.

L'évolution du rôle social des Églises au Canada, 1800-1960
The Evolution of the Social Role of the Churches in Canada,1800-1960

Colloque organisé en collaboration avec le Centre d'histoire des régulations sociales et le Centre d'étude des religions de l’Université de Montréal les 8 et 9 novembre 2002.



Université de Montréal © Centre d'étude des religions